Semaine 8 – Vendredi

Le panier Rhizo fait office de base et ensuite vous pouvez voir ce que chaque panier a en plus ou en moins. Il se peut que le contenu varie selon les disponibilités, néanmoins nous trouvons toujours un équivalent.

Rhizo

  • Asperges ou carottes botte
  • Mesclun des Jardins
  • Poireaux ou panais
  • Roquette

Chlorophylle : – roquette + céleri

Mychorize : + navets botte

Panier de fruits : Pommes, bananes et orange ou orange et pommes

La recette

La roquette c’est excellent en salade, mais en coulis c’est merveilleux aussi. Comme d’habitude, on fait bouillir avec amour une casserole d’eau bouillante avec du sel (soyez généreux ou généreuse). On plonge brièvement la roquette dans l’eau à ébullition et on compte 30 crocodiles ou tout simplement 30 secondes. On récupère la roquette et on la refroidi à l’eau glacée. Ensuite, mixer la roquette blanchie (donc brièvement cuite à l’eau bouillante) avec un peau d’eau, de la moutarde, du sel et un peu d’huile de tournesol. Une belle sauce pour votre salade ou vos poireaux cuits à la vapeur ou encore vos asperges.

Peut-on vraiment réinventer la salade ? Belle question. Ce qui est sûr, c’est que vous pouvez la garnir de mille et une choses. Des croûtons, des oeufs, une poêlée de légumes, des poireaux à la vapeur, des carottes émincées, quelques fanes frites, faites confiance à vos sens et à vos envies. Sur la vinaigrette, tout est permis. Un corps gras et un liquide acide. Ensuite vous pouvez composer selon vos envies et disponibilités au frigo.

On parle tout le temps de poêler des légumes et lorsqu’on se croise vous nous demandez plus de détails. Ici aux Jardins, si on devait garder un seul ustensile ça serait la poêle. La première chose à laquelle il faut réfléchir lorsqu’on veut cuire différents légumes c’est à quel point ils sont longs à cuire. De là, vous pouvez « tricher » un peu. Des carottes prendront du temps, mais en petites rondelles il faudra que quelques minutes. Ensuite, les asperges cuisent très vite, donc des morceaux plus grands. Les poireaux, en rondelles un peu plus épaisses que les carottes. Ensuite on chauffe un corps gras dans la poêle type huile ou beurre. On y ajoute les carottes qu’on sale. Pendant 1 à 2 minutes on fait sauter le tout. Ensuite on ajouter les asperges et les poireaux qu’on sale également. Dans l’idéal on met un petit couvercle, mais pas complètement fermé ! On laisse la vapeur se diffuser dans cet environnement bien chaud et cuire nos beaux légumes ! De temps en temps on remue le tout. Comment savoir lorsque c’est cuit ? On goûte ! Utilisez vos sens, et goûtez tout sans arrêt. S’il devait avoir un secret c’est celui-ci : goûter et profiter.

Que faire d’un ingrédient ou vous paniquez devant le contenu de votre panier ? N’ayez crainte, écrivez-nous et SOS-JDC vous répondra.

Le bulletin des Jardins

La pluie ! Wouhouuuuuu ! Même si nos pratiques nous permettent de garder un sol bien humide, la pluie est unique. Elle humidifie toute la terre, de manière régulière et en profondeur.

Les tomates ont déjà doublé de taille et les premières fleurs apparaissent. Le basilic rejoint les rangs des solanacées ainsi que les côtes de bette à tondre.

On voit presque le bout des poireaux. Notre champ de légumes de conservation est pratiquement prêt aussi. Nous avons recouvert toute la surface de bâches plastiques et en chanvre pour ne pas avoir de problème avec les mauvaises herbes. Dessous, notre cher collègue avait épandu du fumier de vache qui va nous permettre de faire de beaux légumes !

Plus que quelques jours avant d’être sûr que l’on peut planter les aubergines, tomates, poivrons, courgettes et concombres après les fameuses saintes-glaces ! Patience, patience…

Dès lundi, 8:00, on rouvre les inscriptions des paniers !

Prenez bien soin de vous.