Semaine 9 – Vendredi

Le panier Rhizo fait office de base et ensuite vous pouvez voir ce que chaque panier a en plus ou en moins. Il se peut que le contenu varie selon les disponibilités, néanmoins nous trouvons toujours un équivalent.

Rhizo

  • Carottes
  • Mesclun des Jardins
  • Fenouil
  • Pakchoy
  • Navets

Chlorophylle : idem

Mychorize : + ail frais

Panier de fruits : Pommes -> gros soucis d’approvisionnement en fruits dans la région… On fait des pieds et des mains pour vous trouver des belles fraises ou des belles rhubarbes, promis !

La recette

La simplicité. On passe le fenouil à la mandoline sur le réglage le plus fin. On fait pareil avec quelques pommes, des navets et des carottes. On mélange tout ça avec un peu de sel et un trait d’huile de colza. Cuire les fanes de navets à la vapeur ou à l’eau salée pendant 1 minute. Mixer avec de l’huile de noix suisse. Utiliser cette sauce pour assaisonner les légumes coupés à la mandoline. Ajouter un joli bouquet de mesclun et un peu d’ail frais coupé finement si on en a. Ajouter un trait de vinaigre et belle table !

Les fanes de navets peuvent se cuisiner comme des épinards, avec du beurre simplement aussi. Les navets en quartiers cuits au four avec un peu de miel ou faire un caramel dans une poêle, y ajouter les navets et déglacer avec une goutte de vin rouge.

Le pakchoy, on aime le couper en deux, le badigeonner de pâte de miso et le saisir à la poêle. Autrement à la vapeur. Autre technique : faire chauffer du beurre ou de l’huile dans une casserole avec un fond d’eau. Lorsque ça boue on ajoute les pakchoy et on couvre pendant 1 à 2 minutes. Le but est de garder le légume croquant. Se marie très bien avec quelques pâtes et un pesto fait maison.

Que faire d’un ingrédient ou vous paniquez devant le contenu de votre panier ? N’ayez crainte, écrivez-nous et SOS-JDC vous répondra.

Le bulletin des Jardins

Quelle semaine ! Les récoltes s’intensifient et les plantations continuent. Nos tomates continuent, elles sont maintenant enroulées chaque semaine autour d’une ficelle pour faciliter la croissance et la récolte. On occupe chaque centimètre de la serre en faisant pousser entre les tomates des fenouils, de la salade, des navets jusqu’à ce que celles-ci donnent des fruits. Lorsque ces cultures sont récoltées, on remplace le tout par des herbes aromatiques ou des fleurs comestibles. Celles-ci se marient bien avec les tomates pour plein de raisons : premièrement dans l’assiette, mais également dans la croissance. Chaque plante occupe un espace qui ne fait pas concurrence à l’autre. Les odeurs des unes protègent les autres plantes des maladies ou ravageurs.

La semaine prochaine on annonce les redoutables saintes-glaces. Ici on est prêt. Les cultures les plus sensibles sont couvertes, les serres calfeutrées et les maraîchers équipés.

On a lancé notre premier thé de compost de l’année. Cette préparation fait partie de nos divers traitements maison pulvérisés régulièrement. Le but du thé de compost est de stimuler la vie du sol avec des bactéries. On met de l’eau, de la mélasse, du sel, de la terre des Jardins et un peu de jus de vermicompost qu’on fait fermenter pendant 36 à 48h. Tout ça ensuite est passé dans l’irrigation au plus vite pour que le sol prenne ces bonnes bactéries. De là, de nombreux bienfaits peuvent se développer : meilleure santé des plantes et du sol, développement de la faune, meilleur assimilation des nutriments etc..

Prenez bien soin de vous et bon début de déconfinement lundi !